Zoologie

 
Etymologiquement, la zoologie est la science qui étudie les animaux (zoon, animal;
logos, science). Elle décrit l'aspect externe, interne, le fonctionnement des divers 
apppareils (digestif, reproductif...), les comportements, les milieux fréquentés et lui
attribue une place dans le grand arbre du règne animal. 
La classification est divisée en embranchements ou clades ou phylums, puis en
classes, en ordres, en familles, en genres et espèces
Il existe bien sûr des sous-embranchements, sous-classes, superordres et
sous-ordres... pour simplifier les choses.
 

Tous les êtres vivants naissent, grandissent, se multiplient et meurent. 
Leur unité fondamentale est la cellule. 
Un être unicellulaire est appelé protozoaire(proto, premier ; zoaire, animal). 
Un être pluricellulaire est appelé métazoaire.
L'animal est toujours hétérotrophe(l'opposé étant autotrophe pour le végétal) ;
il se nourrit de substances organiques. La digestion est donc propre à l'animal. 
 

Classifications :
    Selon Linné (1707-1773) ;  Six embranchements : Amphibiens, Insectes, 
               Oiseaux, Poissons, Quadrupèdes et Vers. 
   Selon Cuvier (1769-1832) ; Quatre embranchements : Vertébrés, Mollusques,
               Articulés et Zoophytes. 
    Selon André Tétry (source Encyclopédie Universalis) : voir tableau
 

Les ongulés :
C'est l'ensemble des mammifères possédant un ou plusieurs sabots. 
Ce superordre se divise en 4 ordres (périssodactyles, artiodactyles, proboscidiens,
hyracoïdes) : 
     - les ongulés à nombre impair de doigts (cheval -facile-, rhinocéros, tapir...) 
     - les ongulés à nombre pair de doigts (porcins, ruminants, hippopotame,
       chameau, chèvres...) 
     - les éléphants (les pattes antérieures ont 4 ou 5 doigts, les postérieures 3 ou
       4 doigts) 
     - le daman (les pattes antérieures ont 4 doigts, les postérieures 3 doigts).
 

Les mammifères :
 Ils sont habituellement divisés en trois sous-classes : 
 - les Monotrèmes, ovipares (ornithorynques) 
 - les Marsupiaux (kangourous et koalas) 
 - les Placentaires : 
      1) les Insectivores (taupes, musaraignes, hérissons...) 
      2) les Dermoptères ou Galéopithèques (les lémurs volants) 
      3) les Chiroptères (chauves-souris) 
      4) les carnivores : 
        - les Félidés 
        - les Viverridés (civettes et mangoustes) 
        - les Canidés 
        - les Hyénidés (hyènes) 
        - les Procyonidés (ratons laveurs) 
        - les Ursidés (ours) 
        - les Mustélidés (belettes, loutres) 
        - les Pinnipèdes (phoques, otaries) 
      5) les Macroscélidés 
      6) les Primates (singes et humains -et oui ! ... -) 
      7) les Xénarthres (tatous, paresseux et fourmiliers) 
      8) les Pholidotes ou Pangolins 
      9) les Tubulidentés 
    10) les Rongeurs (castors juniors et seniors) 
    11) les Lagomorphes (lapins) 
    12) les Siréniens 
    13) les Cétacés (baleines et dauphins) 
    14) les Hyracoïdes ou Damans 
    15) les Artiodactyles (ongulés à nombre pair de doigts : hippopotames, 
          chameaux, lamas, cerfs, girafes) 
    16) les Périssodactyles (ongulés à nombre impair de doigts) 
    17) les Scandentia 
    18) les Proboscidiens (éléphants). 
 

Les différentes espèces.
Deux espèces d'éléphants existent actuellement, une en  ASIE et l'autre en
AFRIQUE
Celui d'Asie est couramment appelé par tout un chacun "Elephantinae", et celui 
d'Afrique "Loxodontinae". 
Une seule espèce, généralement admise, pour l'Asie l' "Elephas indicus". 
Pour d'autres, 3 sous-espèces : 
 - l'éléphant d'Inde (Elephas indicus
 - l'éléphant du Sri Lanka (Elephas maximus
 - l'éléphant de Sumatra (Elephas sumatranus
Deux espèces pour l'Afrique : 
 - le Loxodonta africana africana (brousse) 
 - le Loxodonta africana cyclotis (forêt) 
Le plus connu est l'éléphant de la "savane" (loxodonta africana² ), celui de la forêt
est un "solitaire".
 
 

Quant à la 3ème espèce, très controversée, d'éléphants pygmées, je n'en ai jamais
vu chez moi. Voilà pour la légende... Bien que de nombreux restes d'éléphants
nains aient été retrouvés dans des îles de la Méditerranée. Pour moins d'1 m au
garrot, on ne va pas chipoter ! non mais... 


 

Retour
 
 
 
 
 
 

Vous êtes le    visiteurs sur ce site